Vini

Nous pouvons ne pas savoir ; nous ne pouvons pas ignorer. Se borner à vouloir suivre un modèle Qui s’enivre de lui-même Ne pas savoir que d’autres sont possibles Car on nous désapprend le rêve Nous enfilons volontiers cette camisole Que nous appelons « normalité » Alors que le possible nait entre nos mains FairePoursuivre la lecture de « Vini »

Publicité

Dryade

“Quel étrange petit garçon” disaient les gens.

La nuit en otage

Déchirons d’un geste maladroit Les ombres de la nuit Tissons les comme notre refuge et gardons en son sein Cette lumière née de notre résonance Garde à celui qui ne nous prendra pas au sérieux Nous avons domptés les monstres du placard Et ceux sous nos lits nous craignent ! Rien ne saurait résister àPoursuivre la lecture de « La nuit en otage »

Universum

Faire mentir ma bonne étoile
Crier à s’arracher les poumons
Regarder à en devenir aveugle
Comme si c’était la dernière chose que je pouvais faire
Ecouter à en devenir sourd
Courir jusqu’à s’écrouler